fabski.com

Hope is not a strategy

The world

Après 24 mois...

Depuis Bangkok, un p'tit saut à Delhi pour préparer les motos et organiser les visas, et on part pour le Pakistan.

Après toutes les mises en garde reçues, c'est un vrai choc... car ce pays tord le cou à toutes les idées occidentales.
En fait, j'ai rarement rencontré des gens aussi accueillants et honnêtes. Le plus gros problème, c'est de refuser les dizaines d'invitation à "boire un thé avec ma famille", "souper à la maison" ou encore "dormir chez nous".
Et sans jamais aucun intérêt pour notre argent, aucune arnaque, les gens proposent même de nous payer nos trajets en bus ou de négocier une course en taxi. Un chauffeur de camion (10 tonnes de melons chinois dans le bahut) nous a transporté pendant 3 heures, payé à manger, et même laissé conduire son engin (hum, le témoin de pression des freins était dans le rouge...) sans vouloir accepter une seule roupie.
Puis Muiz, un jeune paysan de 17 ans, nous a invité dans son "alpage" et s'est occupé de nous pendant 3 jours juste pour pratiquer son anglais et discuter avec des étrangers...
Un peu plus ici...

    2 points noirs :
  • impossible de rouler avec les motos sans le Carnet de Passage en Douane, que nous n'avons pas (et que nous ne pouvons pas avoir, longue histoire....), et douaniers intraitables. Donc les motos ont traversé une grande partie du pays en train... ai quand même fait les 600 derniers km de désert jusqu'à Taftan.
  • ambassade d'Iran pas très coopérative : ai dû y aller 5 fois (et 50$) pour avoir mon visa, et pour les Anglais, c'est mission impossible... donc Alex retourne en Inde...

Ensuite découverte des Iraniens, extrêmement conviviaux, ouverts et spontanés, ce qui contraste avec la politique du pays, avec laquelle ils sont pratiquement tous complètement opposés. Et ne se gênent pas de le dire à voix basse !!!
Beaucoup de jeunes filles ne portent plus le tchador noir, mais des vêtements plus colorés, et tirent leur foulard en arrière pour montrer leurs cheveux (souvent teints).
Et pas mal de mecs sont des...obsédés sexuels qui, par exemple, après 30' de discussion, te demandent si tu te masturbes (car c'est vraiment le top, mieux qu'une fille), qui vont régulièrement voir des prostituées car ils ne supportent pas le manque et aimerait aller en Turquie car ils ont entendu dire qu'il y est facile de trouver des filles de l'est très ouvertes !!! Et j'ai eu droit à ce genre de discours à plusieurs reprises !!!
Un peu plus ici...

Pas de bol avec Kali, qui a très mal supporté le désert, surchauffe, perte d'huile et autres... donc finalement laissée sur le bord de l'autoroute menant à Téhéran, moteur brûlé, et pris un avion pour rentrer...

Donc maintenant disponible en chair et en os pour apéro...

Fabien
10.2004

© 2011 Fabien Fetter
Dernière mise à jour : 22.2.16