fabski.com

Je suis dur mais juste

The world

Uruguay L'Uruguay

Photos & vidéo

Mes impressions

Un cours passage dans ce pays entre le Brésil et l'Argentine d'où part mon avion, en mode "relax avant le retour". Je n'ai fait que des plages, une estancia (ferme) et Montevideo. Juste après la haute saison (qui se termine en même temps de carnaval), donc c'est calme de chez calme.

Pas de "must see" dans ce pays, juste des endroits sympas où on se laisse vivre à la fraîche en prenant son temps. Pas grand-chose à faire à la playa. Pareil à la ferme, c'est pas super actif, un peu de cheval, un peu de boucherie, et beaucoup de temps à se reposer dans la nature.

A première vue, les locaux sont très proches des Argentins. Mais dès qu'on creuse un peu, on se rend compte que c'est pas l'amour fou. Il y a, un peu comme dans certains pays d'Europe, ce grand voisin un peu hautain et arrogant, qui prend le petit d'à côté pour un territoire annexe sans importance. Mais à part ça, le même niveau d'éducation, le même style de vie, juste en plus petit.

Top

  • La vie de gaucho (cow-boy) dans une estancia à galoper après les vaches et manger du mouton très, très frais.

Bien

  • Les 12km de côtes entre Barra de Valizas et Cabo Polonio, dont le phare mérite l'ascension.
  • La Pedrera et sa plage.
  • Punta del Diablo et sa plage.

Bof

  • Montevideo, sa vieille ville, ses musées (gauchos, carnaval, automobile), ses places, ses marchés.

Pas fait

  • Beaucoup.

En bref…

  • Est-ce que les petites estancias vont disparaitre ? L'exode vers les villes semble être de mise, en tout cas dans la région de Florida. L'estancia (200 hectares=1*2 km) où j'ai passé 2 jours n'est plus habitée par ses proprios en permanence (seulement quand il y a des touristes), seulement par un dernier gaucho qui veille au bétail. Et ce dernier disparaît également, il est bien plus rentable de planter du maïs ou du blé. Ou de vendre le terrain à des géants qui possèdent des dizaines de milliers d'hectares.
  • Si tu crois que les Argentins sont les rois du maté, tu fais fausse route, les Uruguayens sont encore plus accros.
  • Montevideo est la seule ville que je connaisse où tu ne paies pas ce qui est affiché au compteur du taxi: il utiliser des tabelles (jour/nuit) de conversion qui transforme 91 unités en 199 UYU$ la nuit et 186 UYU$ le jour! (Non, c'est pas une arnaque à touristes, ai demandé à plusieurs personnes).
  • Un souvenir ? Diego de Axioma tatuaje s'en occupe
  • Attention en janvier-février, super-haute saison, tout est plein, faut réserver.

Budget moyen = 1'187 UYU$/jour (all inclusive = 1'467 UYU$/jour)

  • Chambre privée dans une estancia en pension complète avec activités équestres : 2'800 UYU$
  • Lit dans un dortoir : 30-40 UYU$/personne
  • Almuerzo : 60-150 UYU$ ou 180-200 UYU$/kg
  • Repas à la carte : 100-250 UYU$
  • Grande (1l) Patricia, Pilsen ou autre: 60-110 UYU$
  • Bus : 40-60 UYU$/h (dépend de la classe, y a normal, semi-cama ou cama )
  • Taxi : 200 UYU$/course en ville
  • Lessive : 120 UYU$ (pour une machine de 4kg)
  • Tatouage d'1h : 600 UYU$

Cours de l'époque : 1 CHF = 20.15 UYU$

Des commentaires ? c'est ici.

Le trajet

Uruguay

Uruguay

Brésil

Punta del Diablo
La Pedrera
Barra de Valizas
Cabo Polonio
Montevideo
Florida @ Estancia El Ceibo
Montevideo

Argentine

Crédit

© (29.2-10.3.2012) Fabien Fetter

© 2011 Fabien Fetter
Dernière mise à jour : 22.2.16